fond.jpg
24hdulivre.jpg
lecteur.jpg
archives.jpg
copy.jpg
prechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprecharge
accueil.jpg
prechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprecharge
Crédits : Isabelle Lassalle
Reportages et réalisation
Twitter, au service du livre numérique
Le #VendrediLecture
Il existe un hashtag (un mot clé regroupant tous les messages autour d’un même sujet) spécifique pour les lecteurs, c’est le #VendrediLecture. Ce lien permet à chacun d’envoyer, tous les vendredis, sa lecture en cours.

Tous les lecteurs peuvent ainsi réagir, suivre ou entrer en contact avec d’autres lecteurs dont ils partagent, ou pas, les lectures. Chaque semaine, un millier de lecteurs discutent ainsi de leurs lectures sur le réseau social. Et tous ces messages sont regroupés sur le compte @VendrediLecture.

Un blog, vendredilecture.com, est aussi dédié à l’événement et animé par onze bénévoles, passionnés de lecture et qui cherchent à faire vivre la lecture sur les réseaux sociaux.
Un polar qui s’écrit sur twitter
A l’adresse @DiamantPolar, Robert Ferraris s’est lancé un pari : réaliser l’écriture d’un polar, au jour le jour, en 1 500 tweets (et quelques-uns en plus). Le pari est en passe d’être réussi et le polar terminé.

L’auteur a écrit quelques 2021 tweets, des messages de 140 caractères au maximum, enchainés les uns après les autres. La tentative démarre le 29 mars 2012 et l’auteur laisse quelques indications à ses lecteurs : les titres de chapitre seront en lettres capitales (donc, ici, majuscule ne voudra pas dire "colère" ! (à suivre)...

Mais il est possible de retrouver l’intégralité de l’histoire, dans l’ordre, sur le blog du Diamant de la Vouivre.
twitter_vendredi.gif
twitter_polar.gif
prechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprecharge
croix.jpg
croix_on.jpg
prechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprechargeprecharge